Secteurs
Industries & services
.
3
min

Comment l’entreprise Virtuo s’adapte-t-elle au déconfinement ?

Clélia
Clélia
27
May
2020
-
Mis à jour le
02
.
10
.
2020
Comment l’entreprise Virtuo s’adapte-t-elle au déconfinement ?
Virtuo est un service de location de voiture nouvelle génération. Si leur concept de “location dématérialisée sans contact” semble bien fonctionner compte tenu des restrictions sociales actuelles, le fait que leur business soit basé sur la mobilité a en revanche bien impacté leur activité.
Virtuo, c’est une centaine de collaborateurs répartis à l’international : Espagne, France et UK. Durant le confinement, la startup a eu de ce fait un recours à l’activité partielle assez fort.
Où en sont-ils au lendemain du déconfinement ? Comment les responsables RH prévoient la réintégration des collaborateurs et la reprise des déplacements en France ?

Tout d’abord, ils ont sondé leurs collaborateurs pour évaluer dans quelle mesure il était possible de reprendre un peu d’activité. Des groupes ont donc été déterminés, en fonction de cas particuliers : ils ont lancé un questionnaire, validé par le management, pour questionner les collaborateurs tout en respectant les contraintes légales et la RGPD avec les données sensibles. Des meetings entre les différents managers, tous experts dans leurs métiers, ont eu lieu.

Avant le début du mois de mai planait une incertitude anxiogène mais maintenant, ils ont compris que les gens allaient refaire des trajets en voiture. Il est possible d’adapter Virtuo aux changements de comportements des clients en cette phase de reprise : les personnes ont peur des transports en commun, elles sont prêtes à faire des trajets plus longs pour éviter le contact, et souhaitent se déplacer cet été un peu partout en France. Ainsi, les collaborateurs en charge du service client, des opérations, et les métiers de terrain en général doivent reprendre l’activité !

Marion Birolini, Head of Talent chez Virtuo, ajoute que ces décisions de sont issues d’un “travail d’analyse important, car nous sommes une startup très focus sur la data”. Elle précise : “nous avons eu nos petits signaux à nous, notamment une prévision d’activité fluctuante, avec des courbes dépendantes des vacances scolaires : ces signaux issues de données, ajoutés à des informations transmises par le gouvernement sur les kilomètres pouvant être parcourus par les personnes nous ont confortés dans notre plan de reprise.”

Leur plan est donc d’avoir 5% de leurs effectifs jusque début juin, comprenant les équipes terrains et les salariés ayant besoin d’avoir accès à du matériel dans les bureaux. Ils prévoient ensuite une réintégration à 30% en juillet, pour poursuivre sur 85% de septembre jusqu’à décembre, toujours en suivant des règles très strictes.

En effet, Marion explique que le planning des équipes devra toujours être validé par le manager, comprenant des rotations d’équipes : lorsqu’il y aura 80% des effectifs de retour dans les bureaux, leur présence se fera de manière alternée car on ne voudra pas que plus de la moitié puisse être dans les locaux au même moment.

“Nous utilisons Skello pour notre service client et pour gérer les plannings et opérations avec horaires décalées : Skello nous est particulièrement utile sur cette deuxième partie en ce moment !” précise Marion.

Articles similaires

Planifiez vos succès !

Un accès complet aux nouveautés de votre secteur !
🙌 Votre email a bien été enregistré
Oops! Something went wrong while submitting the form.