Notre Equipe
.
4
min

De l'autre côté de l'Atlantique : meet Renée, Talent Acquisition Specialist!

Aude
Aude
21
May
2021
-
Mis à jour le
12
.
08
.
2021
De l'autre côté de l'Atlantique : meet Renée, Talent Acquisition Specialist!

Originaire des US, Renée est la preuve vivante que le rêve français, lui aussi, existe ! Ayant grandi près de la Nouvelle Orléans où l’empreinte culturelle française est forte, Renée a toujours été “francophile”. Elle a rejoint la team People chez Skello en tant que Talent Acquisition Specialist en février pour nous aider notamment sur notre recrutement international. Découvrez son histoire !


- Depuis combien de temps vis-tu en France ? Qu’est-ce qui t’a fait quitter ton pays et apprendre le français ?


Je suis née et j’ai grandi en Louisiane. L’endroit est très imbibé de la culture française et ça m’a toujours inspiré. J’ai toujours voulu vivre en France et parler la langue couramment. Quand j’ai étudié le français à l’école, j’ai adoré, donc j’ai fait un échange universitaire à Aix-en-Provence dans le cadre de mon bachelor à LSU. Ma première expérience en France… J’ai adoré le sud. Je savais que je voulais revenir à tout prix et essayer de faire ma vie ici. 


A l'issue de mon Bachelor, je me suis inscrite à un programme d’Assistante de Langue qui m’a permis de revenir en France et enseigner l’anglais.  J’ai été placée par hasard à Toulon, où j’ai pu profiter du soleil et de la plage. La France m’a tellement plu que je ne suis jamais partie ! Ça fait presque 7 ans aujourd’hui que j’y suis arrivée : j’ai passé 3 ans dans le sud, dont deux ans à Montpellier et même deux saisons d’été en Corse.


- Quelle est l’expérience pro qui t’a le plus marquée avant Skello, ce qui t’a fait te tourner vers le recrutement ?


J’ai eu l'occasion d’intégrer un stage dans le cadre de mon master à Montpellier. Ce stage m’a complètement changé la vie. J’ai trouvé un stage à Paris dans le recrutement, au sein de la startup Dayuse.com : une plateforme de réservation de chambres d'hôtels de luxe en journée. Après une levée de fonds, ils se positionnaient sur le développement à l’international et cherchaient un profil qui parle français et anglais. L'aventure a duré au total 3 ans et demi, du stagiaire jusqu’à Talent Acquisition Manager, durant laquelle j’ai énormément appris. En Janvier 2021, c’était le moment pour moi de changer : j’ai cherché un peu et je suis tombée sur Skello !


Pour le recrutement, ça s’est fait comme ça… Je suis quelqu’un d’assez curieuse et sociable, j’adore parler avec les gens. Ça me correspond assez bien de passer ma journée à discuter et à essayer de décrypter des personnes que je ne connais pas.


- Et Skello, qu’est-ce qui t’a convaincu ? Tu es notre 1ère employée internationale !


J’avais une idée très claire de type de société que je voulais rejoindre : une startup, plateforme saas, qui avait déjà levé de l’argent ! Mes critères étaient très précis et en cherchant, je suis tombée sur l’offre de Skello. Deux aspects de l’offre m’ont convaincus : le recrutement tech, parce que je veux monter en compétences dessus puis l’aspect international, qui me permet d’apporter ma pierre à l’édifice et une réelle valeur ajoutée. 


- Le recrutement de profils tech, c’est donc ce vers quoi tu souhaites te spécialiser ?


Oui, je dirais que ma montée en compétences est toujours en cours. Quand je suis arrivée, j’ai pris très vite le relais sur des postes en cours et au niveau du rythme, ça a décollé rapidement. Je n’ai pas pu me focus immédiatement sur le recrutement de l’équipe tech, car on m’a mise sur d’autres postes des différents départements. En ce moment, je suis sur des postes stratégiques pour l’équipe Marketing et Finance : c’est complexe, mais ça rend aussi le challenge intéressant ! En parallèle je cherche aussi des profils tech et internationaux. Je ne suis pas encore spécialiste de la tech, mais je suis des formations et je suis de plus en plus en contact avec Olivier, VP Tech. Ça me permet déjà d’avoir une vision générale et de mieux comprendre la différence entre les différents langages, ce qu’est une API, ce qu’est le cloud… Ce n’est que le début mais c’est hyper intéressant.


- Quels profils as-tu recrutés depuis ton arrivée ?


Des profils assez différents : une stagiaire sur la partie Ops, un comptable, une développeuse full-stack et un Technicien IT.


- À côté du recrutement, quels sont les projets annexes sur lesquels tu es aux côtés de tes collègues de la team People ?


Aujourd’hui, je participe à l’internationalisation notamment la traduction de nos communications recrutement : les mails types, présentations de notre entreprise et culture. . Je travaille aussi sur le guide du succès, que je traduis actuellement en Candidate Experience PlayBook pour accompagner nos candidats déjà entrés dans nos process dans leurs entretiens. Il faut que je puisse l’envoyer aux candidats internationaux qui ne parlent pas français. En effet, côté France, on a eu de très bons retours sur ce support qui permet aux candidats d’avoir une vision assez complète et profonde de Skello.


Aussi, je suis en train d’analyser des nouveaux canaux de communication sur lesquels nous pourrions être davantage présents : je regarde comment nous pourrions alimenter notre contenu sur Glassdoor pour booster la marque employeur, ou comment renforcer nos relations avec les écoles pour recruter en stage et en alternance. Il y a un gros chantier à ce niveau là donc j’ai hâte d’avancer sur ces projets ! Pour renforcer notre présence avec les étudiants et recruter en stage et en alternance. 


- Pour revenir aux entretiens… Qu’est-ce que tu cherches absolument sur les postes ouverts actuellement pour l’international ? Sales, Business Developer, Country Launcher, Head of Brand… 


Au niveau de la forme, quelqu’un qui parle anglais à un niveau très élevé pour échanger avec des allemands, espagnols, suisses... Il y a évidemment ces compétences linguistiques. Ensuite, il y a les hard skills, les compétences métiers. Par exemple, pour les Sales International, je cherche quelqu’un qui a une maturité professionnelle pour mener son projet de manière indépendante. Un Sales SaaS, qui vend un service plutôt qu’un produit. Donc des profils plutôt seniors, ayant déjà fait leurs preuves et n’ayant pas besoin d’encadrement.


Au niveau des soft skills, je cherche de l’adaptabilité : quelqu’un de dynamique, faisant preuve d’agilité et capable d’avancer malgré un contexte peu structuré et encore incertain. Enfin, un confort relationnel : je cherche des gens qui communiquent facilement malgré les barrières culturelles et les frontières. Des talents capables de prendre des initiatives. 


Un conseil pour tous nos candidats ? Qu’est-ce qui est un must selon toi en entretien pour introduire Skello ?


Mon conseil général, déjà, c’est de se renseigner. Ça paraît logique mais il faut bien se renseigner.


Ensuite, ce que je veux entendre, c’est la raison pour laquelle le candidat, spécifiquement, est bien pour le poste et pourquoi l’opportunité professionnelle est parfaite pour lui. Il doit être capable de répondre à cette question de manière directe et synthétique. Je veux que le candidat me prouve sa motivation à travers des connaissances concrètes mais aussi un enthousiasme et des ambitions. En quelques phrases : pourquoi c’est le job de ses rêves ? 


Enfin, ce que j’attends absolument, c'est la sincérité : au-delà d’un discours structuré et clair, je veux une certaine authenticité. Ça, ça va me convaincre. je veux me dire : j’ai vraiment envie de prendre un verre avec cette personne et de bosser avec elle ! Il y a des jobs sur lesquels c’est plus compliqué d’avoir cette tchatche, mais on arrive toujours à percevoir l’honnêteté, la motivation quelle que soit la personnalité de la personne.

Articles similaires

Planifiez vos succès !

Un accès complet aux nouveautés de votre secteur !
🙌 Votre email a bien été enregistré
Oops! Something went wrong while submitting the form.