Secteurs
Hôtellerie
.
4
min

Hôtellerie : quels types de réservations prévoir cet été ?

Minéa
Minéa
24
May
2020
-
Mis à jour le
19
.
07
.
2021
Hôtellerie : quels types de réservations prévoir cet été ?

Le déconfinement étant officiel depuis le 11 mai, les professionnels du CHR n’ont pour autant toujours aucune certitude sur les conditions de réouverture de leurs établissements ni de garantie sur leur rythme de reprise d’activité. Est-ce que le public va vouloir bouger cet été ? Est-ce que les clients travailleurs vont se déplacer tout autant qu’avant à l’étranger ? Comment souhaitent-ils être accueillis dans les hôtels ?

Les prévisions des experts

👉 Un retour “total” à la normale prévu pour 2022, pas avant mais une volonté d’avoir une horizon de reprise est bien présente ! Dans tous les cas, restez optimistes et prévenez votre clientèle des changements de votre hôtel.

Sarah Morvan, Project Manager chez Grape Hospitality, nous explique :

“Sachant que les piscines doivent rester fermées, nous avons tendance à penser que les spas le seront aussi; certainement pas les espaces massages par exemple, mais sûrement les espaces communs. Nous savons que nous allons rouvrir de manière “dégradée”, il est donc primordial de communiquer dessus à l’avance afin que les clients ne soient pas lésés le jour où ils arrivent dans l’hôtel et se rendent compte que nous ne sommes pas rouverts à 100%.”

👉 Il faut se poser la question de la rentabilité en rouvrant son hôtel actuellement puisque les visites vont être réduites de par la fermeture de nombreuses frontières et les visiteurs vont être frileux. Cependant, on peut rester optimiste et imaginer de nouveaux types de clientèles pour les hôtels ! Par exemple, des visiteurs qui voudront habiter l’hôtel comme un “lieux de vie” : des télétravailleurs n’ayant pas les bonnes conditions pour travailler de chez eux et qui viendront donc dans le salon prévu par l’hôtel à cet effet.

👉 Il faudra redoubler d’efforts pour rendre les hôtels sécurisés, par exemple en n’autorisant pas les clients à demander que leur chambre soit refaite chaque matin ou en aérant une chambre d’hôtel pendant 2 ou 3 jours avant son réaménagement pour un nouveau client.

👉 Les vacances d’été qui arrivent vont être certes restreintes mais quand même propices au plaisir pour de nombreux français qui ressentiront le besoin de bouger d’endroits et de se changer les idées !

Sarah Morvan, Project Manager chez Grape Hospitality, nous explique :

“Chez Grape, on distingue bien cette période de crise qui est présente mais temporaire (et on espère la plus courte possible), qui fait l’objet de quelques adaptations, et l’après crise. Comment ancre-t-on un hôtel dans la vie de quartier ? Cela va être encore plus vrai demain, si les déplacements sont encore réduits après la crise. Il va y avoir moins de clientèle venant de loin, mais davantage de clientèle locale à capter ! La question est de savoir comment nous pouvons nous adapter pour capter cette nouvelle clientèle. Par exemple, nous pouvons attendre une nouvelle clientèle qui est en télétravail chez elle mais n’a pas les bonnes conditions pour être efficace, et qui ainsi aura envie de venir à l’hôtel pour bénéficier d’un espace confortable, avec une bonne connexion internet.”

“Chez Grape Hospitality, c’est une réelle vocation d’ancrer l’hôtel dans la vie locale : nous le faisions déjà auparavant avec nos restaurants et nous souhaitons encore davantage aller vers des circuits courts et bio : nous nous fournissons chez le fromager du coin, le boucher du coin… Ce qui est à retenir de cette crise, c’est qu’il va y avoir une reconnexion à des valeurs un petit peu oubliées de par cette mondialisation grandissante. La question est de comprendre comment nous pouvons nous reconnecter à ces valeurs : chez nous, c’est un réel parti pris. Nous souhaitons produire local et attirer une nouvelle clientèle : des gens qui ne viennent pas forcément pour dormir à l’hôtel. Évidemment, toutes ces considérations viendront dans un second temps, la première priorité de la reprise étant la protection !”

Les mesures à prendre dans votre hôtel

👉 Ne prenez pas de décisions sans avoir analysé toute votre clientèle et fait des prévisions concernant votre staff

👉 Adaptez votre offre et votre communication à une clientèle proche et locale, et mettez bien l’accent sur les mesures hygiéniques que vous mettez en place pour ne pas freiner les réservations !

👉 Devenez plus flexibles sur vos tarifs et réservations (ne plus proposer du non annulable ou non remboursable, cela ne vous sera pas bénéfique !).

👉 Puisque la clientèle va être davantage locale, pensez à jouer sur votre réseau local : proposez des partenariats, des packages avec d’autres entreprises locales pour occuper vos visiteurs avec des activités et une expérience client inoubliable !

Sarah Morvan, Project Manager chez Grape Hospitality, nous explique :

“Le deuxième point à prendre en compte, c’est une réouverture un petit peu décalée puisque la majorité de nos services, comme les restaurants, ne pourront pas rouvrir dans l’immédiat. Nous serons donc obligés, pour des clients hébergés, de leur proposer des repas malgré tout et ainsi de faire de la vente à emporter et du room service pour le petit déjeuner.”

Investissez dans le digital

👉Une période propice pour revoir votre gestion et vous intéresser aux nouveautés du marché. De nouvelles solutions en ligne sont là pour faciliter votre gestion et management du quotidien.

Sarah Morvan, Project Manager chez Grape Hospitality, nous explique :

“Pour simplifier au maximum la charge administrative, Grape Hospitality utilise notamment Skello pour les plannings et Workplace pour garder contact, clarifier et avoir une source principale d’information sur les emplois. La crise n’a cependant pas eu d’impact particulier sur ces pratiques, si ce n’est de les renforcer.”

Articles similaires

Planifiez vos succès !

Un accès complet aux nouveautés de votre secteur !
🙌 Votre email a bien été enregistré
Oops! Something went wrong while submitting the form.