Secteurs
RH
.
3
min

Comment favoriser l’intrapreneuriat dans son établissement ?

Clélia
Clélia
11
June
2019
-
Mis à jour le
28
.
07
.
2021
Comment favoriser l’intrapreneuriat dans son établissement ?

Valeur phare des géants de la tech, l’intrapreneuriat est depuis quelques années un élément clé de la politique RH des entreprises, alliant fidélisation des talents et innovation.

Ainsi, selon une étude menée en 2018, 37% des entreprises françaises auraient déjà initié une démarche d’intrapreneuriat et 12% des salariés auraient tenté l’expérience.

Mais si ses bénéfices sont clairement compréhensibles, sa mise en place n’en est pas moins compliquée, tous les salariés n’étant pas des entrepreneurs dans l’âme.

Alors comment instaurer cette culture de l’innovation et de l’entrepreneuriat ?

Créer un contexte favorable 🌱

S’il peut être favorisé et fortement incité par les managers, l’intrapreneuriat ne peut être imposé aux collaborateurs. Il s’agit d’un véritable “mindset” à cultiver et à impulser dans la culture d’entreprise.

Plus que jamais, sachez inspirer ! Pour créer ce contexte favorable à l’émergence de nouveaux projets, il est par exemple possible d’allouer des plages horaires dédiées aux salariés. Google permet ainsi à ses salariés de dédier 20% de leur temps à des projets libres, pour favoriser l’intrapreneuriat. Un temps qu’il est possible de prévoir dans le planning de ses collaborateurs, pouvant prendre la forme de temps libre ou de temps de réflexion partagé, sous forme de brainstorming en équipe.

En complément du temps, il est aussi possible de mettre à disposition des lieux de travail dédiés (une salle de réunion, des espaces de réflexion…) et même, un accompagnement : les managers peuvent ainsi revêtir la casquette de mentors pour accompagner les salariés dans leurs projets, répondre à leurs doutes et leurs hésitations.

Il est aussi possible de faire appel à des aides extérieures, pouvant être des moteurs de cet intrapreneuriat. TicketForChange intervient ainsi régulièrement dans les entreprises pour aider les collaborateurs à bâtir des projets participant à la « transformation positive » de l’établissement.

« Parce que c’est votre proooojet » 🤝

Si tous les salariés ne sont pas entrepreneurs dans l’âme, de nombreux salariés sont déjà porteurs de projets et peinent à les concilier avec leur travail quotidien. L’intrapreneuriat est une solution parfaite au temps important que peut demander son frère jumeau, l’entrepreneuriat.

En résumé, l’intrapreneuriat permet de monter une boîte sans quitter la sienne, et surtout de profiter de l’aide de son entreprise actuelle, que ce soit en conseils ou financement.

L’intrapreneuriat permet de faire coïncider les envies d’un collaborateur avec les enjeux de l’entreprise, et c’est un formidable vivier d’idées pour celle-ci, lui permettant d’innover dans un contexte ultra-concurrentiel, tout en permettant au salarié de s’épanouir.

La première façon de favoriser l’entrepreneuriat est donc de discuter avec ses employés de leurs envies et projets. L’entretien annuel est par exemple l’occasion idéale pour aborder le sujet et identifier des projets potentiels.

La chaîne de restaurants Exki est ainsi né d’un projet intrapreneurial, soumis par les deux fondateurs à leur ancien employeur, le groupe de grande distribution GIB.

Organiser des concours d’idées 💡

Tout le monde peut avoir une bonne idée et tout le monde est créatif à sa manière. L’un des moyens les plus simples de favoriser l’émergence de nouveaux projets est de créer des appels ou concours d’idées. Sur un thème fixe, annoncé et présenté par le manager, les salariés sont invités à réfléchir avant de soumettre leurs idées, seuls ou en équipe.

Ces thèmes peuvent aborder des sujets très larges et notamment porter sur la résolution de problèmes rencontrés par l’entreprise : comment améliorer le SAV, comment attirer de nouveaux clients…

Pour les restaurants, c’est l’occasion d’inviter les salariés à mettre la main à la pâte et par exemple imaginer la prochaine carte de l’établissement, la décoration…

Jo&Joe, le concept d’hôtellerie pour les 18–35 ans lancé par Accor, est ainsi un projet intrapreneurial, accompagné par le laboratoire d’innovation interne du groupe AccorHotels. Une équipe d’une dizaine de personnes, fonctionnant comme une start-up, pour développer un nouveau concept à toute vitesse.

En résumé, responsabilisez vos salariés et impliquez-les dans les projets innovants de la société, vous n’êtes pas à l’abri que votre prochaine réussite entrepreneuriale soit en réalité… intrapreneuriale !

Articles similaires

Planifiez vos succès !

Un accès complet aux nouveautés de votre secteur !
🙌 Votre email a bien été enregistré
Oops! Something went wrong while submitting the form.