Secteurs
RH
.
5
min

Franchisés : comment agir pour protéger votre activité ?

Clélia
Clélia
28
April
2020
-
Mis à jour le
19
.
07
.
2021
Franchisés : comment agir pour protéger votre activité ?

La particularité des réseaux de franchises et des relations franchiseurs -franchisés poussent ces structures à prendre des mesures exceptionnelles très rapides afin de limiter au maximum les conséquences néfastes de la crise ! Les objectifs et les devoirs des différentes entités du réseau doivent absolument être alignés afin de pouvoir anticiper une reprise progressive saine de l’activité.

Quels conseils peut-on donner aux franchiseurs-franchisés ?

Le contact entre entrepreneurs 👫

En tant que franchiseur, vous avez forcément des obligations contractuelles juridiques avec vos franchisés. Face au covid-19, elles se multiplient et il est impératif de les respecter. Mais ce ne sera pas suffisant pour sauvegarder votre business ! En effet, les réseaux franchiseurs — franchisés se caractérisent par une relation humaine entrepreneuriale forte.

Le franchiseur se doit d’apporter son expérience et son expertise à l’ensemble des franchisés. Par exemple, il doit transmettre l’ensemble des communications officielles dont il est le destinataire et donner des conseils à ses partenaires sur leurs droits et leurs obligations. A ce titre, il doit vérifier, conseiller ses partenaires sur leurs droits et les mesures à prendre.

Lorsque le début du déconfinement arrivera, le soutien du franchiseur aux franchisés ne devra être que plus fort ! L’activité des franchisés va reprendre progressivement et ne se fera pas de la même manière partout en France. De ce fait les conseils du franchiseur sera très précieux concernant la reprise d’activité : le franchiseur doit se renseigner sur la situation individuelle de chaque franchisé, ses problématiques, ses ambitions et discuter avec afin d’anticiper au mieux l’après.

Cette période de confinement est l’occasion de revoir vos process et d’apprendre à communiquer différemment, notamment via l’utilisation d’outils de visioconférence tel que Zoom ou d’outils d’échanges collaboratifs tels que Slack. Slack est idéal pour un réseau puisqu’il vous permettra d’organiser vos discussions en “channel” ou chaînes de discussion selon les problématiques mais également en équipes. Whatsapp est également un canal de communication envisageable, qui servira plutôt pour la transmission de petites informations quotidiennes. Une bonne opportunité pour continuer à utiliser ces outils digitaux lors de la reprise et être d’autant plus efficaces dans votre communication bilatérale ! La clé d’un bon réseau franchiseurs -franchisés est la proximité de ces membres.

Quelle posture adopter auprès des franchisés ?

👉 L’honnêteté : n’hésitez pas à appeler vos franchisés individuellement afin de les rassurer, tout en restant toujours dans la transparence : il est important qu’ils prennent la mesure de ce qu’il est en train de se passer. N’hésitez pas à être clair en donnant des données chiffrées : le chiffre d’affaires est en baisse de x %, et le plan le plus pessimiste que nous ayons pourrait être la fermeture totale de x établissements.

👉La reassurance : le message des franchiseurs se doit de rester humain : il est déconseillé de pousser vos franchisés à l’ouverture en mode livraison ou pick & collect si vous considérez que ce serait mettre en danger leurs employés. Il faut toujours mettre l’humain et le personnel en première ligne. Rappelez-vous que votre rôle, en tant que franchiseur, est de “guider” et de convaincre pour ne pas se retrouver responsable en cas de problème chez un franchisé : vous pouvez conseiller vos franchisés mais ne devez pas prendre les décisions à leur place.

👉 L’efficacité : l’équipe du siège se doit d’être active et réactive aux nouvelles données par le gouvernement. Afin de communiquer les informations relatives aux derniers décrets et ordonnances, chaque pôle se mobilise selon ses spécificités : par exemple, le pôle RH renseignera les franchisés sur les démarches à enclencher pour la mise au chômage partiel et le pôle des finances leur communiquera les différentes solutions de trésorerie mobilisables.

Les actions de trésorerie 💰

👉 Le gel des redevances : le gel des redevances peut être une option solidaire envers vos franchisés. Si la redevance est proportionnelle au chiffre d’affaires, le montant sera automatiquement ajusté.

👉 La création d’un fonds solidaire et collaboratif : en tant que franchiseur, vous pouvez penser à lancer un fonds solidaire et participatif afin de distribuer de la trésorerie à vos franchisés les plus en difficulté ! Ce fonds peut être lancé par le franchiseur et des franchisés ayant davantage de fonds financiers peuvent aussi y participer.

👉 La gestion des loyers : la meilleure réponse à la gestion de vos loyers est la négociation directe avec vos bailleurs. L’idéal est de mensualiser vos échéances plutôt que de les trimestrialiser.

Depuis que l’état d’urgence sanitaire a été déclaré officiel, une ordonnance est sortie le 25 mars 2020 (n° 2020–316) afin de préciser les mesures relatives au paiement des loyers des entreprises contraintes de ralentir ou fermer leur activité en raison de l’épidémie. En l’état, l’ordonnance ne comprend que les petites entreprises.

Il est donc difficile pour les moyennes ou grandes entreprises d’avoir une réelle marge de manoeuvre sur leurs loyers. L’option la plus simple semble bien donc de négocier avec vos bailleurs mais il semblerait qu’une autre soit envisageable, et cela partirait directement du code civil. Il s’agit d’un article qui permettrait non pas de reporter vos loyers mais de les supprimer.

L’arrêté du 14 mars 2020 (modifié par arrêté du 15 mars 2020) oblige à la fermeture de tout commerce non indispensable à la vie de la Nation. Pour l’ensemble de ces commerces, le bailleur n’est plus en mesure de satisfaire à son obligation de délivrance (article 1719 du code civil). Cette force majeure (article 1218 du Code civil) permet au locataire qui n’a plus la possibilité d’exploiter son commerce dans le local loué, de ne plus payer son loyer, par exception d’inexécution (article 1219 du Code civil).

Cette solution pourrait donc être un moyen de sauvegarder votre trésorerie en tant que réseau de franchiseurs — franchisés !

La reprise des franchiseurs 🔥

Le confinement durant un peu plus longtemps qu’annoncé au début, les entreprises et commerces se posent tous la même question : comment garder mes clients et attirer du monde dès la reprise ?

Profitez de cette période de transition pour penser à de nouveaux produits, de nouvelles gammes, de nouveaux menus… En bref, soyez innovants ! Il serait compliqué de demander à vos franchisés de faire un effort de trésorerie (en offrant des produits aux clients, par exemple) mais il est par contre fortement conseillé de profiter de ce temps pour penser à votre communication et à ce qui ferait plaisir à vos clients.

Lorsque la date de réouverture de vos établissements sera connue, tournez-vous d’abord vers le personnel : demandez à vos franchisés comment vont leur équipes, s’ils se sentent prêts à retourner sur le terrain, quelles sont leurs interrogations ?

Ensuite, faites le tour de l’inventaire et du matériel présents dans chaque restaurant franchisé, pour qu’il n’y ait pas de déconvenues de la part des équipes le jour J.

Il y a de l’espoir concernant votre réseau, car si la baisse de l’activité vous frappe, retenez bien que vous avez un avantage unique par rapport aux indépendants ou aux succursales : des pratiques mutualisées, un marketing fort et une économie d’échelles ! Aussi, votre cadre contractuel vous permet généralement d’être plus flexibles quant aux horaires de vos employés et ainsi les impliquer davantage lors de la reprise.

Et surtout… essayez de garder toujours le sourire même dans la difficulté, cette période peut peut-être devenir le souvenir d’une opportunité et non pas d’un déclin. 😊

Articles similaires

Planifiez vos succès !

Un accès complet aux nouveautés de votre secteur !
🙌 Votre email a bien été enregistré
Oops! Something went wrong while submitting the form.