Secteurs
Restauration
.
4
min

Réouverture des restaurants et priorités : Bioburger raconte

Clélia
Clélia
28
May
2020
-
Mis à jour le
22
.
09
.
2020
Réouverture des restaurants et priorités : Bioburger raconte
Image for post

Bouvard, Office Manager du groupe Bioburger, nous a parlé de sa vision de la reprise et des décisions prises par le réseau pour assurer une réouverture qui soit à la fois réussie et sécurisée !

Bioburger est l’unique enseigne de restauration rapide certifiée 100% bio offrant des hamburgers gourmets. Née en 2001, elle n’a cessée de grandir depuis et compte donc plusieurs établissements : Skello et Bioburger travaillent depuis main dans la main afin de faciliter la gestion de planning et de personnel entre les différents points de vente.

👉 Comment avez-vous utilisé Skello durant le temps du confinement ? Est-ce notre accompagnement vous a été bénéfique pour la planification de votre réouverture ?

“C’est moi qui m’occupe de tout ce qui est RH pour nos restaurants en succursales donc je me suis personnellement beaucoup servi de Skello, notamment pour tout ce qui est chômage partiel. J’ai aussi beaucoup suivi les webinars, je me suis quasiment inscrite à tous, même si je n’ai pas pu assister à l’entièreté des webinars en live. C’était très agréable d’avoir la possibilité de les voir en replay et de recevoir des comptes rendus, même si on a accès à droite à gauche à ce genre d’informations. Moi, je regardais un peu partout pour récupérer des informations mais Skello a su nous donner un condensé d’informations utiles. De voir que Skello a travaillé de son côté pour produire du contenu clair et net, ça rassurait et ça permettait de conforter tout ce que j’avais lu de mon côté.”

👉 Et concernant l’outil Skello en tant que tel, avez-vous tout de même un intérêt à l’utiliser même en arrêt d’activité ?

“Oui ! Le fait d’avoir mis en place les nouveaux types d’absences, ça nous a poussé à continuer à compléter nos plannings. Les exports de rapports pour faire les payes ont aussi été très pratiques, comme d’habitude. Le document de chômage partiel qui est généré automatiquement pour les employés, de l’avoir mis à disposition gratuitement, c’était aussi d’une super utilité : je l’ai utilisé pour tous mes restaurants et pour tous mes salariés ! Même si le document n’est en soi pas obligatoire, c’était vraiment bien de pouvoir le communiquer à tous les salariés pour se protéger et pour qu’ils soient au courant ! Je n’ai rien à dire, j’ai travaillé avec Skello tout le long le confinement et ça été d’une grande aide ! Je n’ai pas encore essayé le rapport d’indemnisation d’activité partielle, mais je vais m’en servir pour les payes qui arrivent, car on va encore devoir continuer et cette activité va devenir de plus en plus individualisée : certains managers vont faire leurs heures, d’autres pas complètement, d’autres seront encore en arrêt… On va encore avoir des gens qui sont en partiel donc je vais le regarder très bientôt ! Globalement, je me suis beaucoup servi de Skello et vous êtes toujours disponibles !”

👉 Depuis quand travaillez-vous sur le plan de réouverture du réseau Bioburger et quelles sont les premières décisions actées ?

“Le plan de déconfinement, nous l’avons préparé un mois avant le 11 mai, car on a décidé de rouvrir déjà tous nos restaurants en livraison et vente à emporter pour que notre trésorerie ne prenne pas un trop gros coup. Au total, nous avons en France 4 restaurants en succursales, 4 en franchisés dont 1 qui devait ouvrir pendant le confinement à Bordeaux et qui ouvre finalement à la fin du mois… Ça fera donc 9 avec celui qui ouvre en fin de mois. On s’est donc préparés un peu à l’avance au niveau des fournitures et du matériel : il fallait donner accès aux restaurants aux afin que les clients puissent venir chercher leurs repas à emporter. Les deux autres choses que nous avons aussi tout de suite achetées, c’est les gels hydro alcooliques et les masques pour nos salariés. On a tout préparé en amont !”

👉 Et concernant la réouverture officielle des restaurants au public, qu’avez-vous prévu et qu’est ce qui est prioritaire aujourd’hui ?

“Aujourd’hui, on est un peu comme tous les autres restaurateurs : pour l’instant, on continue comme ça et on attend l’annonce du 2 juin pour voir si on peut rouvrir au public ou pas. En attendant, on fait en sorte que nos équipes se sentent protégées en les mettant en sécurité. La deuxième priorité est bien sûr d’accueillir les gens de manière sécurisée aussi, en respectant les gestes barrières et que ce soit bien indiqué dans nos restaurants, afin que nos équipes et clients soient rassurés. Montrer que l’on respecte les règles est important”.

👉 Comment vient la décision d’ouvrir en livraison et vente à emporter dès le déconfinement ?

“Si on a décidé de rouvrir pour la livraison et la vente à emporter, c’est car on un besoin de trésorerie mais aussi, on pense que les gens ont besoin de burgers : c’est quelque chose qu’ils ont envie de retrouver parce que c’est un produit qui fait plaisir ! En revanche, on a décidé de ne pas ouvrir pendant le confinement pour participer à l’effort collectif de la France. Ici, on décide de rouvrir pour participer à l’effort de déconfinement et apporter aux gens ce qu’ils recherchent là maintenant”.

Articles similaires

Planifiez vos succès !

Un accès complet aux nouveautés de votre secteur !
🙌 Votre email a bien été enregistré
Oops! Something went wrong while submitting the form.