Secteurs
Boulangerie Pâtisserie
.
4
min

Déploiement de Skello au sein de boulangeries : le cas du groupe Feuillette.

Clélia
Clélia
26
May
2020
-
Mis à jour le
05
.
08
.
2021
Déploiement de Skello au sein de boulangeries : le cas du groupe Feuillette.

Feuillette est un groupe de boulangeries. C’est en 2009 que le concept a pris corps et que la première boutique est née, accueillante comme une maison de famille. Aujourd’hui un peu partout en France, les boulangeries Feuillette deviennent des incontournables en proposant une offre salée et sucrée.

Nous sommes fiers de compter le groupe Feuillette parmi nos clients et d’avoir eu l’occasion d’échanger avec Sylviane Sommier, Directrice des Ressources Humaines, au lendemain du confinement.

Quel est leur plan d’actions à la reprise et comment envisagent-ils leur utilisation de Skello ?

Le groupe Feuillette a un temps d’avance sur un bon nombre d’entreprises, puisqu’ils ont fait partie des établissements “nécessaires à la Nation” et ont donc pu rester ouverts ces derniers mois. Seule leur offre de restauration “salon de thé” a été contrainte de fermer ses portes. Aujourd’hui, ils sont donc dans l’attente de l’annonce de la réouverture des restaurants, puisque leurs salons de thé sont concernés.

Ils ont repris au mois d’Avril mais Skello n’est pas encore déployé intégralement dans leurs boulangeries, ils l’ont cependant utilisé au niveau RH pour compléter et être prêts. Sylviane explique : “Ca y est nous sommes enfin en train de déployer partout ! On a mis à jour les informations sur nos employés au chômage partiel, on a enregistré les plannings sur Skello pour que cela concorde avec nos paies. Là où Skello nous aide, et c’est là où ça va être un plus ultérieurement, c’est dans la digitalisation des process puisqu’avant on utilisait un outil interne qui avait été développé sur Excel avec une macro, quelque chose de très compliqué ! Nos employés sont tous séduits par Skello, car c’est un outil convivial et simple d’utilisation.”

Ainsi, la “reprise” est un peu plus anticipée pour eux. “Sur le réseau resté ouvert, nous avons commencé à lancer des commandes de masques, à mettre en place des barrières au sein des établissements… Ensuite, on a tout de suite mis en place des visières en plexiglas au niveau des caisses, pour protéger au maximum les vitrines. Nous sommes prêts pour la reprise” annonce Sylviane.

Elle raconte que le groupe a redoublé d’efforts et d’attention vis-à-vis de l’ensemble des mesures sanitaires à mettre en place : en effet, issue du secteur médical et plus précisément de l’hospitalisation privée, Sylviane est donc une habituée des protocoles sanitaires. Elle a très vite mis en place des questionnaires santé, un système d’émargement, des prises de températures… Tout cela, dans une logique de précaution et de rassurance envers les salariés. “Pour se protéger également contre un éventuel contrôle de l’inspection du travail, nous avons mis à jour le document unique, les documents de chômage partiel, nous avons imprimé des affiches…” ajoute-t-elle.

Dans leurs boulangeries, ils ont “bénéficié” de la fermeture des restaurants. Sylviane précise : “nous ne sommes plus limités avec les équipes, ni avec les horaires, donc là depuis peu nous avons pris la décision de rouvrir les amplitudes pour avoir encore un peu d’avance. Ce que l’on regrette vraiment c’est que cette période nous ait fait prendre deux mois de retard avec Skello, puisqu’on était en pleine phase de développement, de déploiement de Skello. On venait de commencer les formations de nos responsables depuis début Mars.”

Comme dans beaucoup d’entreprises du secteur CHR, Feuillette a été dans l’obligation d’utiliser le dispositif de chômage partiel pour une partie de ses effectifs, et a d’ailleurs envisagé de souscrire à la nouvelle fonctionnalité Skello, le générateur de documents automatique. “Si la crise ne nous avait pas tant impactée, nous aurions pris ce nouveau module séduisant… En effet, au delà des documents de chômage partiel qui nous ont été mis à disposition gratuitement, cette option a une application pratique qu’on trouvait très intéressante mais malheureusement, en raison des restrictions financières, nous n’avons pas encore pu l’utiliser”.

Feuillette est devenu client Skello il y a peu de temps, et le groupe avait justement démarré les différentes formations avec les coachs juste avant le confinement et la fermeture des commerces. Pris par le temps et l’obligation de rester en activité, le groupe a dû reporter la suite de ces formations afin de se concentrer sur la production et les dispositifs hygiéniques et sanitaires. Mais ils prévoient d’être fin prêts à utiliser Skello durant les semaines à venir ! Sylviane ajoute que “l’outil est complémentaire avec nos plans d’actions d’ouverture, notamment, et ça va nous permettre de travailler beaucoup plus. Être capable de gérer nos plannings et d’avoir cette notion d’heures travaillées et d’indicateurs de performance va nous guider !”

Image for post

Elle conclut par une phrase teintée d’optimisme : “C’est une période difficile pour tous mais on reste positifs et on est super ravis de Skello, vous êtes tous très réactifs, sympathiques, et on continue donc avec Skello !”.

Articles similaires

Planifiez vos succès !

Un accès complet aux nouveautés de votre secteur !
🙌 Votre email a bien été enregistré
Oops! Something went wrong while submitting the form.