RH

Digital et performance : quel impact sur les établissements et les entreprises ?

Par 
Romina
Séparateur
5
 min
Séparateur
9/1/2023

De la gestion des plannings aux commandes passées en ligne. Des outils de pilotage de la performance aux plateformes de réservations. De la visibilité sur les réseaux sociaux aux avis laissés sur Google… Le digital offre de nombreuses perspectives pour les secteurs des cafés, de l’hôtellerie et de la restauration.

Au-delà de l’efficacité et de la productivité, les innovations technologiques représentent un levier de croissance non-négligeable pour l’ensemble de ces industries. Elles permettent souvent aux établissement d’augmenter le panier moyen de leurs clients.

La pandémie de Covid-19 a impacté les manières de consommer des Français. Du côté des clients, certains se font désormais livrer à domicile, d’autres ont recours aux services des dark kitchens, d’autres encore réservent leurs tables via internet. Dans ce contexte nouveau et changeant, les restaurateurs doivent rester informés et prendre en considération l’évolution des usages afin de rester compétitif et rentable. Et cela passe par la digitalisation des établissements.

L’importance du digital pour les entreprises et les établissements

Si les transformations des pratiques de consommation impactent la manière de fonctionner des établissements, un dénominateur commun se dégage clairement de toutes ces mutations : le digital. D’après une étude de Roland Berger, si l’emplacement physique reste le critère privilégié dans le choix d’un restaurant, la présence en ligne occupe néanmoins une importance croissante dans ce choix en amont. Être présent sur Google Maps, avoir des avis positifs, disposer d’un site web à jour et d’une présence sur les réseaux sociaux s’avèrent désormais être des stratégies payantes pour obtenir plus de clients. Idem pour les hôteliers. Les plateformes de réservation sont essentielles pour se faire connaître et élargir son bassin de clients potentiels.

En matière de management et d’organisation, le digital offre également des opportunités intéressantes. D’après une étude menée par Skello et l’institut de sondage BVA, les salariés de terrain représentent une population connectée. Lorsqu’ils sont interrogés sur leur usage du digital, 84% se déclarent être « à l’aise » avec la technologie. Mieux, plus de deux sur dix se disent « très à l’aise » (27%). Une réalité particulièrement prégnante du côté des jeunes générations (25-34 ans) chez qui ce chiffre grimpe à 92%.

L’enquête révèle également un autre aspect : les établissements semblent de leur côté assez bien équipés en matière d’innovations digitales. Les deux tiers des salariés de terrain interrogés estiment que dans leurs établissements, les outils numériques sont suffisamment développés. Et ce, particulièrement dans le secteur de l’hôtellerie-restauration où le chiffre monte à 75%. La digitalisation des restaurants est donc un sujet à prendre en considération pour les restaurateurs.

Comment la digitalisation améliore la performance des équipes ?

Si la digitalisation permet d’accroître son nombre de clients potentiels, les outils numériques permettent également d’être plus efficaces en termes de productivité.

Les logiciels de paie et de comptabilité (ADP, Payfit, Agicap…) représentent de bonnes solutions pour maîtriser ses coûts et ainsi rester performant. Les logiciels de caisse (SumUp, Lightspeed, Pennylane…) permettent également de piloter efficacement ses entrées et ses sorties d’argent et ainsi gérer sa trésorerie de manière optimale. Enfin, les logiciels de planning comme Skello permettent de gérer sa masse salariale en mettant les bonnes ressources aux bons endroits aux bons moments.

Aussi, la digitalisation des établissements peut également fidéliser les équipes et séduire des candidats potentiels. Toujours d’après notre étude, plus d’un sur deux salariés de terrain estiment que les outils numériques sont indispensables dans l’exercice de leur métier, particulièrement dans le commerce où ce chiffre grimpe à 66%. Les outils numériques représentent également un bon moyen de fidéliser ses collaborateurs. En effet, près des deux tiers estiment que le digital améliore leur expérience de travail au quotidien. Toujours d’après eux, le numérique permet une meilleure organisation (33%), une simplification des tâches à réaliser (32%) et un gain de temps dans l’accomplissement de ces tâches.

Comment mettre en place des solutions digitales dans son établissement ?

Parmi les nombreux outils disponibles sur le marché, il peut parfois s’avérer difficile de s’y retrouver. Toutefois, il suffit parfois de s’appliquer quelques règles simples et basiques pour garder la tête froide et prendre les bonnes décisions.

  • Identifier. Avant de foncer bille en tête, nous conseillons de se poser les bonnes questions afin de comprendre les besoins pour son établissement.
  • Comparer. Fonctionnalités, prix, accompagnement, service client… Réaliser un comparatif complet permet de distinguer les avantages et les inconvénients de chaque outil.
  • Décider. Une fois ce travail effectué, il appartient aux managers de prendre la décision de l’outil retenu pour ensuite le mettre en place. Cette décision doit être éclairée et justifiée par un certain nombre de critères pré-établis.
  • Installer. La mise en place d’un nouvel outil peut parfois générer du stress, de l’incompréhension et nécessiter une période d’adaptation. Il suffit parfois de demander de l’aide auprès de l’entreprise pour assurer une bonne prise en main.
  • Expliquer et accompagner. Tout changement peut être difficile et rejeté de la part des équipes. La mise en place d’un outil passe généralement par l’accompagnement auprès des équipes. Pour être adoptées par celles-ci, les innovations technologiques doivent répondre à un besoin et prouver son bénéfice auprès de ses équipes.

Télécharger le Livre Blanc

Recommandé pour vous
Vos paramètres cookies
En cliquant sur « Accepter », vous acceptez l’utilisation de cookies essentiels au fonctionnement du site, à des fins de personnalisation, de statistiques et de publicités ciblées, incluant des cookies de tiers.