Restauration
Secteurs

Ouvrir un restaurant rapide : les éléments clés à savoir

Par 
Carole
Séparateur
6
 min
Séparateur
13/2/2023

Vous envisagez d’ouvrir un restaurant rapide ? Vous prenez une belle initiative puisque la restauration rapide fait partie des business avec une bonne rentabilité. Mais avant de vous lancer, vous devez prendre connaissance de certains éléments clés.


Comment faire son business plan pour l’ouverture de son restaurant rapide ?


Pour un projet de création d'entreprises de restauration rapide, le business plan représente l’outil de pilotage. Sa rédaction doit être faite en bonne et due forme.  


Éléments à inclure dans le business plan


Le business plan reste un indispensable pour cerner votre projet dans son entièreté, son potentiel, sa faisabilité et le budget à prévoir ainsi que les marges financières espérées. Il faudra y inclure un bilan prévisionnel, un compte de résultat prévisionnel et un tableau de flux de trésorerie prévisionnel. Ce dernier document doit mentionner l’ensemble des encaissements et des décaissements pour :


  • Vos flux de trésorerie d’activité (résultat net, dépréciations, dotations aux amortissements et besoin en fonds de roulement)

  • Vos flux de trésorerie d’investissement (acquisition et cession d’immobilisations)

  • Vos flux de trésorerie de financement (émission et remboursement d’emprunt, versement de dividendes, augmentation de capital).


L’analyse de ces trois documents doit permettre de déterminer votre trésorerie nette totale. La rédaction d’un business plan pour un projet de restauration est un travail qui prend du temps. Elle doit se faire de façon minutieuse pour éviter la moindre erreur. Gardez à l’esprit que sans un business plan, vous n’obtiendrez pas d’aides financières venant des investisseurs ou des banques.


Les différents moyens pour rédiger son business plan


Pour réaliser votre business, trois solutions s’offrent à vous.


  • Rédiger vous-même votre projet : cette solution n’est recommandée que si vous disposez de toute l’expertise requise pour la réalisation de cette tâche. Au cas contraire, il convient d’opter pour une meilleure approche.


  • Décider de faire appel à un professionnel : c’est une excellente solution si vous estimez ne pas avoir les compétences nécessaires pour le faire vous-même. Vous devrez prévoir un budget qui varie de quelques centaines d’euros à quelques milliers.

  • Recourir à un logiciel de business plan : cette solution vous permet d’obtenir un business plan complet à partir d’un budget modeste. De plus, vous gagnerez du temps pour la mise en forme tout en obtenant un document professionnel. Vous serez guidé avec des instructions détaillées sur les démarches à suivre tout au long de la conception de votre business plan. Vous pourrez ainsi réaliser une prévision financière sans avoir des notions en comptabilité.


À cet effet, Skello peut vous aider dans la gestion de documents, de l’aspect RH de votre entreprise et dans la création de planning. Vous pouvez y recourir pour réaliser de meilleures prévisions en termes de productivité et de rentabilité.


Quel budget prévoir pour se lancer en restauration rapide ?


Pour déterminer le budget dont vous avez besoin pour ouvrir un restaurant rapide, vous devez commencer par évaluer les charges et les dépenses que la mise en œuvre du projet requiert.


Les premières charges demeurent les frais liés à la création de votre enseigne. Ceci inclut la rédaction des statuts juridiques, l’immatriculation, les frais d’agence immobilière ou le montant de la caution à verser en cas de location. Ensuite, vous devez prévoir les charges d’exploitation fixes qui comprennent les achats de nourriture, friteries, boissons alcoolisées et autres aliments à la consommation. Devront aussi faire partie de vos analyses les charges énergétiques liées au gaz, l’électricité et l’eau ainsi que les charges annexes, dont l’abonnement téléphonique, l’assurance, les fournitures de bureau, etc.


En outre, il faudra penser à la masse salariale qui représente une source de dépenses non négligeables pour une entreprise. Il serait judicieux de prendre en compte les salaires et les cotisations sociales dans l’estimation de ses charges.


Par ailleurs, des charges financières telles que les intérêts d’emprunts et les charges exceptionnelles (amende, catastrophe naturelle, etc.) ne doivent pas être omises dans votre budget.


Pour créer son fast food ou sa pizzeria, le budget demeure le premier facteur à prendre en compte. En principe, il se compose essentiellement du capital social de l’entreprise. Selon le choix de votre statut juridique et des conditions d’ouverture, vous n’avez aucune imposition quant à son montant minimum. En plus du capital social, il faut savoir que dans les débuts, il pourrait s’avérer nécessaire d’injecter des liquidités pour la survie et le développement de la société. Selon les options qui s’offriront à vous, vous pourrez procéder à une augmentation du capital disponible ou alimenter le compte courant d’associé simplement.



S’il est recommandé de rédiger un business plan, c’est pour évaluer les éventuels décaissements : entretien du restaurant, amélioration de l’offre, adaptation du service selon les attentes des clients, changement du concept ou de l’emplacement géographique, remplacement du matériel… Les décaissements ou investissements futurs devront, de ce fait, être évalués dans votre budget pour vous prémunir de tout désagrément. Dans tous les cas, retenez que chaque décaissement doit être noté pour améliorer la rentabilité du restaurant.


Quel statut juridique choisir pour de la restauration rapide ?


Si vous envisagez d’ouvrir un restaurant rapide tout seul, optez pour une SASU ou une EURL. Ces statuts juridiques de sociétés conviennent, en effet, pour un auto-entrepreneur qui désire avoir un seul associé et qui se trouve être le dirigeant de l’établissement. 


Par contre, si votre objectif est d’ouvrir une restauration rapide avec plusieurs actionnaires ou associés, la SARL et la SAS sont les plus adaptées. Prenez soin de vous renseigner sur chaque statut juridique de restauration rapide afin de peser le pour et le contre avant de faire votre choix.


Quelles sont les formations à suivre avant d’ouvrir un restaurant rapide ?


Légalement, aucun diplôme n’est requis pour ouvrir un restaurant rapide. La réglementation existante concerne principalement le respect des règles d’hygiène alimentaire. Selon la loi, au moins un employé de votre établissement doit être titulaire d’une formation en hygiène alimentaire ayant duré 15 heures au minimum qui va permettre d'appliquer les mesures prévues par les normes HACCP.


Précisons qu’il existe une dérogation à cette formation en hygiène alimentaire pour les personnes disposant d’un diplôme de niveau 5. Celle-ci figure dans l’annexe de l’arrêté du 25 novembre 2011 et inscrit au RNCP. Elle s’applique également pour les personnes ayant plus de 3 ans d’expérience dans le secteur de la restauration.


Que choisir entre l’ouverture en franchise ou en indépendant pour de la restauration rapide ?


Avec l’ouverture en franchise, vous bénéficiez d’un savoir-faire expérimenté et réputé d’un concept ayant déjà fait ses preuves en termes de rentabilité. En effet, dans le cadre d’une franchise de restauration rapide, vous pouvez vous assurer que le concept vous apportera un retour d’investissement rapide.


À l’inverse, lorsque vous commencez en indépendant pour de la restauration rapide, il vous revient la responsabilité de trouver un concept rentable. Vous n’avez donc aucune assurance que votre modèle de business sera un succès.


Opter pour une franchise est de ce fait un gage de rentabilité et de sécurité. Cependant, il importe de notifier que c’est une forme contractuelle qui vous impose un concept. Prenez alors soin de vous assurer de la viabilité du réseau de franchise qui vous intéresse avant de vous lancer.

À noter que Skello peut vous aider dans la gestion des documents de vos salariés, mais également dans l’aspect RH de votre entreprise et dans la création de planning pour restaurant tout en respectant les contraintes imposées par la convention collective de la restauration rapide. Vous pouvez y recourir pour réaliser de meilleures prévisions en termes de productivité et de rentabilité.

Recommandé pour vous
Vos paramètres cookies
En cliquant sur « Accepter », vous acceptez l’utilisation de cookies essentiels au fonctionnement du site, à des fins de personnalisation, de statistiques et de publicités ciblées, incluant des cookies de tiers.